Ministry of Defence of the Russian Federation : En détail


23.09.2021 (06:30)

Deuxième échelon militaire avec le matériel militaire et des participants à l'exercice militaire "Selenga-2021" est arrivé en Mongolie

Le deuxième échelon militaire ferroviaire, avec des armes et le matériel militaire et des membres de l'unité d'infanterie motorisée de la Région militaire Est stationnée en République de Bouriatie, a été rencontré à la gare de Maant, près d'Oulan-Bator (Mongolie). Les militaires russes sont arrivés en Mongolie pour participer à l'exercice conjoint annuel russo-mongol "Selenga-2021".

Les militaires ont effectué l'un des éléments les plus difficiles de l'entraînement au combat, la norme pour le déchargement du matériel militaire de la plate-forme ferroviaire.

Après cela, l'assistant du commandant de l'unité de fusiliers motorisés, clergé bouddhiste Bair-lama a tenu un service de prière avec les militaires, après quoi les unités ont marché sur le site d'entraînement "Deutyn Am" d'une longueur d'environ 60 km, où des exercices et une phase active de l'exercice auront lieu.

À leur arrivée au camp de campagne, les équipages de véhicules de combat ont organisé l'entretien des armes et du matériel militaire, sur le territoire du parc de terrain.

Des unités motorisées et blindées, une batterie de mortiers, des systèmes de lancement de fusées multiples BM-21 "Grad", un peloton de lance-flammes, une unité d'artillerie à canon et une unité de reconnaissance participeront à l'exercice international. Au total, jusqu'à un millier et demi de soldats et plus de 200 unités d'armes et d'équipements militaires du côté russe et mongol seront impliqués.

L'exercice "Selenga" vise à lutter contre le terrorisme international. Au cours de l'exercice, des militaires des deux pays, utilisant diverses méthodes tactiques de combat moderne, éliminent les groupes armés illégaux conditionnels.

Référence

L'exercice russo-mongol "Selenga" a lieu chaque année depuis 2008. Jusqu'en 2011, c'était un exercice tactique avec tir réel et s'appelait "Darkhan" (traduit du mongol "Builder"). En 2011, les manœuvres ont été renommées d'après le nom de la rivière originaire de Mongolie, traversant le territoire de la République de Bouriatie et se jetant dans le lac Baïkal. L'exercice a l'orientation anti-terroriste.

Российский миротворческий контингент
Tags:
Exercices , Région militaire Est
Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
© Ministry of Defence of the Russian Federation
ServerCode=node2