Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Actualités  < Dans le monde  < En détail

10.03.2017 (12:40)

Briefiing du Chef de la Direction opérationnelle principale de l’Etat-major général des Forces armées de la Fédération de Russie, le général-colonel Sergueï Roudskoï

Le cessez-le-feu introduit le 30 décembre 2016 est maintenu sur le total du territoire de la Syrie. Pendant ce régime, on est arrivé à un progrès considérable dans l’approfondissement du processus de paix.

Juste au cours de la semaine dernière, 47 cités ont signé des accords sur la réconciliation. Le nombre total de telles cités s’est augmenté jusqu’aux 1338.

Le nombre des détachements de “l’opposition modérée” qui ont adhéré au cessez-le-feu s’est augmenté jusqu’aux 199.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes continue à rendre l’aide humanitaire aux habitants de la Syrie. On a conduit 46 actions humanitaires pendant la semaine dernière.

En particulier, les cités près de la ville de Mambidj ont été livrées deux convois humanitaires avec des kits d’alimentation, l’eau fraîche et des objets de première nécessité.

Il est à noter que les unités des troupes gouvernementales syriennes sont entrées dans les régions contrôlées par les détachements kurdes d’autodéfense. Là-bas le travail des organes des autorités publiques de la République arabe syrienne est rétabli.

Pendant la semaine dernière, les avions russes ont livré 122 tonnes de l’aide humanitaire de l’ONU dans la ville Deir ez-Zor assiégée par les terroristes de l’EI.

Le Centre russe pour la réconciliation continue à rendre l’aide à la population à Alep. Dans les districts à l’est de la ville, on conduit des actions humanitaires régulièrement, les points de distribution de la nourriture chaude fonctionnent avec succès. Les médecins militaires de l’hôpital du Ministère de la Défense rendent l’aide médicale à la population.

Les habitants de la ville assistent les autorités locales pendant la restauration de la vie paisible. Ainsi, dans l’Alep d’Est, on a conduit quelques déblaiements des abatis et le nettoyage des rues. Les activités ont été participées par des centaines d’habitants de la ville.

Les négociations à Astana, au cours desquelles on analyse scrupuleusement toutes les violations du cessez-le-feu, contribuent au processus de réconciliation en Syrie. Maintenant on prépare à une nouvelle réunion dans la capitale de Kazakhstan le14-15 mars.

Au cours des négociations, on prévoit de finir le développement de la carte unifié de la présence des formations des organisations terroristes de «Jabhat al-Nusra» et de l’EI sur le territoire syrien, de négocier le projet des Régulations sur un district réconcilié, de former un groupe de travail sur l’échange des personnes retenues, de négocier les propositions sur la formation de la coalition internationale sur le déminage des objets de l’héritage culturel de l’UNESCO et sur la création de la commission constitutionnelle.

Les troupes syriennes soutenues par les Forces aérospatiales russes continuent à conduire des actions de combat contre l’EI.

On a obtenu un grand succès à l’est de la province d’Alep. Au cours de la dernière semaine, on a libéré 92 cités sur le territoire de 479 kilomètres carrés.

Au cours de l’opération, pour la première fois dans ces quatre années, les troupes gouvernementales ont réussi à arriver vers la rive du fleuve Euphrate à l’est de la ville de Hafsa. Elles tiennent sous contrôle 15 km de la rive.

On a rétabli le contrôle des stations de purification et de pompage d’eau. Après l’accomplissement des travaux de réfection, la ville d’Alep et ses banlieues seront approvisionnées complètement en eau fraîche.

Maintenant les troupes gouvernementales continuent l’offensive contre les terroristes en longueur de la rive gauche du fleuve Euphrate.

Ce succès est devenu possible grâce aux actions de l’aviation russe qui a porté 452 frappes contre les installations de l’EI à l’est de la province d’Alep au cours de la dernière semaine. On a éliminé 600 combattants, 16 véhicules de combat d’infanterie, 41 camionnettes avec mitrailleuses lourdes et plus de 30 unités du matériel automobile.

Après la mise sous contrôle de la ville de Palmyre, les troupes syriennes continuent l’offensive à l’est de la ville en s’emparant des hauteurs principales et en élargissant la zone de sécurité au nord et au sud.

Le premier détachement du Centre international de déminage des Forces armées russes est arrivé pour le nettoyage de mines à Palmyre. L’effectif total du détachement est 187 hommes et 32 unités du matériel spécial. Le nettoyage de mines dans la ville est effectué par moyens des complexes robotiques avancés et des chiens entraînés.

Les spécialistes russes conjointement avec les collègues syriens ont commencé le déminage des monuments historique et des installations sociales de la ville.

Nous adressons à tous les pays intéressés dans l’opération de déminage des monuments de la culture mondiale situés à Palmyre et invitons à prendre part à ces activités.

Les activités axées sur la lutte contre les groupements terroristes de l’EI et sur la restauration de la vie paisible sur le territoire de la Syrie seront continuées. 

1 2 3 4 5
-Not voted-
Estimer l’information sur cette page
Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node3 isCompatibilityMode=false