Ministry of Defence of the Russian Federation : En détail


03.08.2017 (10:20)

Déclaration du porte-parole du Ministère de la Défense russe sur la création de la troisième zone de désescalade au nord de la ville de Homs

La Fédération de Russie continue à prendre des mesures afin de réconcilier les parties belligérantes dans la République arabe syrienne.

Au cours du cinquième round de négociations à Astana, on a agréé sur la création de quatre zones de désescalade sur le territoire de la Syrie.

Deux zones – au sud-ouest de la République arabe syrienne et dans la banlieue de la ville de Damas, le Ghouta d’Est – sont déjà actives.

Le 31 juillet les négociations entre les représentants du Ministère de la Défense et de l’opposition modérée ont eu lieu à Caire.

On a parvenu à un accord sur la procédure de fonctionnement de la troisième zone de désescalade – au nord de la ville de Homs.

Elle comprend 84 villes et cités avec la population totale de 147 mille habitants.

Selon les accords, aujourd’hui, le 3 août, dès 12 heures (temps local), les détachements de l’opposition modérée et les unités des troupes gouvernementales cessent le feu à tous les types d’armes totalement.

Il est à souligner que par analogie avec les premières zones de désescalade, le cessez-le-feu dans la zone «Homs» ne s’applique pas aux formations terroristes de l’EI et de Jabhat al-Nusra.

En plus, conformément aux accords, l’opposition modérée s’est engagée à refoulement de tous les détachements qui avaient adhéré à l’EI et Jabhat al-Nusra de tous les régions de la province de Homs, qui sont sous leur contrôle.

Dès le 4 août, en longueur de la ligne de contact de la zone de désescalade «Homs», la police militaire russe va déployer deux point de contrôle dans les région Narb-Nafsa et Douaïr ainsi que trois postes de surveillance dans les région de Khmira, Koubeïbat et Tel-Ameri.

Les membres de la police militaire russe qui font partie des Forces de contrôle du cessez-le-feu sont responsable de séparation des parties belligérantes, le monitorage du cessez-le-feu et la couverture de la livraison des cargaisons humanitaires ainsi que l’évacuation des blessés et des malades.

Tous les blessés et les malades auront la possibilité de passer le traitement dans l’hôpital militaire russe où dans les institutions médicales syriennes.

L’opposition va débloquer le secteur de la route Homs – Hama.

La vie quotidienne va être dirigée par les conseils locaux formés par les habitants de ces régions. Ils seront responsables de la restauration des autorités, des institutions d’éducation et sociales, ainsi que d’autres aspects de la restauration de la vie paisible.

Afin d’assurer le fonctionnement effectif de la zone de désescalade « Homs » on va former le Comité de la justesse nationale, qui comprendra des représentants de l’opposition et de tous les groupes principaux ethniques, politiques et confessionnels dans cette région.

La Fédération de Russie va faire tous ses efforts afin de restaurer la paix sur le territoire syrien.

Il est à noter qu’au cours de dix jours les accords de réconciliation ont été signés avec 52 cités. Le nombre total des cités qui avaient adhéré au cessez-le-feu – 2095.

Pendant ces dix jours, les militaires russes ont conduit 41 actions humanitaires, au cours desquelles la population syrienne a reçu plus de 55 tonnes de produits alimentaires. 

Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
© Ministry of Defence of the Russian Federation
ServerCode=node3